Archives mensuelles : octobre 2014

La vidéo-protection à Toulouse

Trente PC de vidéo-protection suivent en permanence les rues de Toulouse et une dizaine d’autres à Blagnac. Les opérateurs de vidéo-protection analysent en permanence toutes les images de vidéosurveillance, et si nécessaire contactent les forces de l’ordre.

Les images sont automatiquement enregistrées et sont consultables pendant quinze jours. Elles luttent principalement contre les vols, incivilité, agressions…

Au cœur de la ville, 21 caméras de vidéosurveillance sont en mouvement quasi perpétuel. La municipalité compte renforcer la vidéo protection avec un objectif d’environ trois cents caméras.

Agression d’un sapeur-pompier à Agen : la vidéosurveillance témoigne

Le 25 septembre un homme avait frappé un jeune sapeur-pompier bénévole dans une discothèque. La victime reçoit une ITT (interruption totale de travail) de 8 jours. Le prévenu est placé en détention provisoire le lendemain.

Lors de l’enquête chacun des hommes estiment que l’autre l’a provoqué. Les images de caméras de vidéosurveillance sont analysées par les policiers, ce qui a permit d’éclaircir la responsabilité de chacun.

Grâce à la vidéosurveillance, l’homme déjà connu des services de police a été condamné à six mois de prison ferme, et 1500 € à payer pour le préjudice moral qu’a connu la victime.

Toulouse : activation du plan anti hold-up

Après la série de braquage et à l’approche des fêtes de fin d’année, le ministère de l’intérieur à décidé d’activer depuis le début de semaine jusqu’au 15 janvier 2015, le plan anti hold-up.

L’objectif du plan anti hold-up est de sécuriser les fêtes et les commerçants. Au cœur du dispositif, la surveillance et la sécurisation par les forces de police et de gendarmerie.

Le capitaine David Delattre du commissariat central de Toulouse a annoncé que les forces de police accentueront leurs missions de surveillance et de sécurisation. La police intensifie donc ses patrouilles en ville et dans les centres commerciaux.

La vidéosurveillance : une aide précieuse.

La mise en place de caméras de vidéosurveillance est préconisée pour les commerçants. Cet outil offre de nombreux avantages : elle dissuade, et permet l’élucidation des actes délictueux.

L’utilisation des dispositifs de vidéosurveillance a permis une baisse de la délinquance que ce soit dans les lieux publics ou les lieux privés.

Le plan de lutte contre les vols à main armée a été également activé dans douze autres départements. Ce plan anti hold-up vise a renforcer la protection des commerçants à l’approche des fêtes de fin d’année, une période d’achats propice aux braquages.

Toulouse : un braqueur abattu par un policier de la BAC

Les faits se sont déroulé tôt ce matin dans le quartier Saint Cyprien. Un homme armé a fait irruption dans une superette vers 6 h du matin, après avoir frappé un employé et menacé le gérant du magasin, le malfaiteur a tenté de voler la caisse. Entre temps, une victime a pu avertir les secours.

La brigade anticriminelle est  arrivée rapidement sur les lieux. Des échanges de tirs ont éclaté entre les forces de l’ordre et le voleur. L’homme est décédé des suites de ses blessures.

L’analyse des images de vidéosurveillance permettraient aux enquêteurs de reconstituer les circonstances du drame. Une enquête est actuellement en cours. Hier, deux autres braquages ont eu lieu à Toulouse.

 

Toulouse : Procès d’un braqueur identifié par les caméras de vidéosurveillance

Depuis mercredi 15 octobre, Xavier Clamens et son fils Kevin, comparaissent devant les assises de Toulouse . Entre le 3 Juin et le 22 Septembre, le père et son fils auraient commis quatre braquages dans la région.

La vidéosurveillance a joué un rôle important dans cette enquête pour l’interpellation du fils, Kevin.  Les gendarmes de Toulouse ont analysé les images de vidéosurveillance du dernier braquage, celle-ci permettent de confondre le jeune homme. En garde à vue, l’individu de 19 ans avoue immédiatement les autres braquages et indique que son père est son complice. Le père nie.

Le verdict est attendu demain.

 

Bruniquel : la vidéosurveillance joue un rôle important dans un hold-up

C’est un braquage qui a surpris les gendarmes de la brigade de Nègrepelisse par sa violence. Le directeur de la colonie de vacance, du centre Prince Litche Kounkou, a été agressé. Il a d’abord été aspergé de gaz lacrymogène et ensuite menacé avec une arme à feu par ses braqueurs.

Le directeur de la colonie qui n’a pas pu voir le visage de ses quatre agresseurs, déclare tout de même avoir reconnu l’allure de l’un d’eux : Redouane K, un ancien employé.

Les caméras de vidéosurveillance de la commune de Caussade ont alors été analysées afin de suivre le véhicule de cet intérimaire de 20 ans, originaire de Villeneuve-Le-Roi. Début décembre 2013, grâce aux vidéosurveillances qui prouvent la culpabilité de cet homme et ses compagnons, les gendarmes décidaient d’interpeller les individus. En garde à vue, les quatre hommes ont reconnus les faits et expliquer le mobile.

Les quatre agresseurs comparaissent actuellement devant le tribunal correctionnel de Montauban.

Manuel Valls dit oui à la videosurveillance

melenchon-reaction-nomination-valls-1

Ce matin Manuel Valls s’est exprimé au sujet de la délinquance à Toulouse. Il s’est dit favorable à la vidéosurveillance par pragmatisme.

Il apporte ainsi son soutien à Jean-Luc Moudenc, maire UMP, qui souhaite installer plus de 300 caméras de vidéosurveillance dans sa ville.

Le premier ministre a rappelé que la vidéosurveillance installée dans sa ville à Evry a fait baissé la délinquance. Selon Manuel Valls, la vidéo-surveillance est un outil dont on ne peut pas se passer.

Une augmentation de la sécurité

642x428xcameras-verbatim-surveillance_jpg_pagespeed_ic_Z0A4JRYUOFA Toulouse la délinquance augmente, ces dernières semaines plusieurs fonctionnaires de police ont été victimes d’agressions.

Pour lutter contre ce climat d’insécurité dans la ville Rose, Olivier Arsac, adjoint au maire en charge de la prévention et de la sécurité a annoncé de nouvelles mesures. Les fonctionnaires de police seront plus nombreux, et armés la journée et la nuit d’ici la fin de l’année 2014. En plus des trente nouveaux policiers, une extension des caméras de vidéosurveillance est prévue dès décembre.

Dans certains quartiers Toulousains, ces mesures ont déjà fait leurs preuves. La vidéosurveillance a un effet dissuasif, c’est une aide efficace à la prévention et à la lutte des délits. De plus elle constitue un outil majeur pour l’élucidation de faits de délinquance.

Castelnaudary : 4 minutes suffit pour un cambriolage

les-malfaiteurs-ont-decoupe-le-rideau-de-la-boutique_451476_516x343Installée dans la nouvelle zone commerciale Ô Castel, la boutique Orange a été victime pendant la nuit d’un cambriolage extrêmement rapide.

Les trois malfaiteurs filmées par les caméras de vidéo surveillance, ont mis en  tout quatre minutes pour accomplir leur vol. Les coupables ont en premier temps cassé une des portes d’entrée de la zone commerciale, puis découper le rideau de fer de la boutique.

Les trois voleurs resteront seulement deux minutes à l’intérieur du magasin d’Orange. Le préjudice financier s’élève à 25 000 euros.

Les gendarmes sont arrivés au centre commercial, cinq minutes après les faits.