La vidéosurveillance fait également ses preuves dans les stades de foot

foot_stade

Les faits remontent au mois de Mai dernier en 2011, au cours de la 38ème et dernière journée de Ligue 1 entre l’AS St Etienne et le PSG. Quatre supporters de l’ASSE ont été repérés et identifiés par le biais des caméras de vidéosurveillance alors qu’ils tentaient d’aider un utilisateur de fumigènes à sortir en toute discrétion du stade.
Le supporter qui avait utilisé le fumigène et avait, par la suite, blessé son voisin à l’œil, a été condamné à 3 mois de prison avec 3 ans d’interdiction de stade. Les 4 complices ont, quand à eux, écopés d’un an d’interdiction de stade .

D’autres dossiers basés sur les enregistrements de vidéosurveillance feront l’objet d’une étude et pourraient sanctionner plusieurs supporters de l’ASSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>