Toulouse, Caméras de vidéosurveillance : plusieurs scénarios

Les premières caméras de vidéosurveillance de l’ère Moudenc seront installées place Arnaud-Bernard, au mois de septembre. Plusieurs choix sont possibles, l’utilisation des caméras de régulation de la circulation ou déménagement du PC. En somme, l’heure est à la recherche de solutions.

Pas de vacances pour la sécurité. Au Capitole, les services travaillent à l’implantation de 80 caméras de vidéosurveillance prévue d’ici la fin de l’année. L’installation débutera à partir du mois de Septembre place Arnaud-Bernard pour une mise en service un à trois mois plus tard, ceci en fonction des différentes solutions adoptées.

Une caméra infrarouge dotée d'une vision à 100 mètres.

Une caméra infrarouge dotée d’une vision à 100 mètres.

D’après Olivier Arsac, adjoint en charge de la sécurité, « le quartier fait partie des grosses priorités. Il y en aura forcément plusieurs, et certaines seront installées dans les rues annexes ». D’ici fin Août, les solutions d’implantations apportées par les services techniques et la police municipale seront mises à l’arbitrage. Suivront ensuite le quartier des Pradettes et la rue Bayard.

Dans la Ville rose on comptabilise cinquante-sept caméras permettant la régulation de la circulation. Quatre nouvelles sont installées en 2014 : à l’Ormeau, boulevard des Crêtes, route de Revel et de Launaguet.
Jean-Michel Lattes, 1er adjoint en charge des déplacements précise : «Il y a 30 ans, Toulouse était une des premières villes en France à utiliser des caméras pour gérer la circulation ». Aujourd’hui celles-ci sont d’autant plus nécessaires et la ville rose compte bien surveiller ces fauteurs de troubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>