Vidéosurveillance : une réponse à la violence

M375/0009

Au conseil municipal, plusieurs élus réclament régulièrement leur droit pour l’installation d’un système de « vidéo-protection ». Il ne faut donc surtout pas se limiter à si peu de nouvelles caméras. Le centre-ville, qui concentre tant de délinquance, est reste oublié alors qu’il faudrait y installer davantage de caméras de surveillance.

Le conseil municipal réitère sa demande de généralisation de la vidéosurveillance à l’ensemble des quartiers toulousains, alors que des communes de l’agglomération déploient les caméras notamment Blagnac, Colomiers, Tournefeuille comportant presque 21 caméras, un nombre analogue à celui de Toulouse.

La ville de Pau a été frappée dernièrement par le meurtre d’un adolescent. Et donc il est difficile d’en mesurer l’exacte efficacité mais aussi leur utilisation exacte par la police selon les défenseurs des libertés individuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>